28 octobre 2008 2 28 /10 /octobre /2008 05:55
Repartons découvrir la vie d'une reine de France et aussi quelques fleurs glanées dans les serres du Sénat et du jardin du Luxembourg.
J'ai trouvé très gracieuce cette graminée en floraison
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
qui fait partie de la famille des POACEES
qui porte le nom de : Pennisetum Villosum
appelé aussi : Herbe aux écouvillons
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net

Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
Maintenant je vous présente une des 106 statues du jardin du Luxembourg :
Anne d'Autriche 1601/1666
reine de Fance
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
Marbre de Joseph Marius Ramus.

Reine de France née à Madrid en 1601, décédée à Paris en 1666. Fille aînée de Philippe III d’Espagne et de Marguerite d’Autriche, Anne d’Autriche perdit sa mère à l’âge de dix ans et reçut l’éducation pieuse d’une infante.
Le 25 décembre 1615, alors âgée de 14 ans, elle épousa Louis XIII. Mère de Louis XIV (1638) et du duc d’Orléans (1640, la reine a suscité amitiés fidèles et animosités redoutables.
Délaissée par le roi, elle intrigue à la tête du parti dévot, défend l’alliance avec l’Espagne et s’oppose constamment à Richelieu. Sa participation à la conspiration de Cinq-Mars, destinée à assassiner le cardinal, ne peut être prouvée.
À la mort de Louis XIII, la reine obtient du Parlement de Paris la cassation du testament du roi et la régence du royaume pendant la minorité de Louis XIV. Elle conserve à ses côtés Mazarin, que Richelieu avait choisi pour successeur ; la reine en fait son amant et le soutient constamment durant la Fronde.
Après la mort de Mazarin (1661) et la prise du pouvoir par Louis XIV, Anne d’Autriche continua à protéger l’Église et les dévots, acheva la construction, commencée sur son ordre en 1645, de la chapelle du Val-de-Grâce, couvent où elle aimait séjourner.
Anne d’Autriche, en effet, malgré les épreuves domestiques et les troubles publics, préserva toujours sa dignité personnelle et celle de la couronne.
Le 20 janvier 1666, à soixante-cinq ans, elle meurt au Louvre. Elle est inhumée à Saint-Denis. Son cœur est au Val-de-Grâce.
renseignements trouvés sur
sur http://www.histoire-en-ligne.com

Quelques fleurs que je vous offre pour clore cet article

Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net

Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
Je vous espère toutes et tous en bonne forme et vous souhaite une bonne journée.

Au plaisir de vous lire. ♥
      
Partager cet article
Repost0
20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 04:55
La visite du jardin du Luxembourg et de ses statues continue, pour commencer je vous offre ce splendide bégonia blanc.
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
Si vous en avez oublié l'histoire, voici maintenant celle d'une reine célèbre :
Blanche de Castille. 1188/1252
Fille d’Aliénor d’Angleterre et Alphonse VIII de Castille (le Noble), épouse Louis VIII en l'an 1200 alors qu'elle n'a que douze ans. Princesse cultivée qui a reçue une éducation religieuse et sérieuse, dominée par la théologie et la philosophie. Elle compose elle-même des poèmes en l'honneur de la Vierge.

Elle  donne douze enfants à la couronne de France entre 1205 et 1213. Dont des jumeaux. Cinq de ces enfants seulement atteignent l'âge adulte, quatre meurent durant l'adolescence et les autres en bas âge.
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
(Marbre de Augustin Dumont (1801-1884) et a coûté 12 000F en 1843)
La guerre qui sévit dans le sud de la France vient à bout de son beau-père et de son mari, malgré les nombreuses messes que la pieuse reine impose aux Parisiens.


Régente de France à la suite de la mort de Louis VIII en 1226, car le roi Louis IX n’a que 11 ans, elle doit faire face à de fortes contestations mais triomphe des ligues formées contre elle et le pouvoir royal. Elle permet entre autre le traité de Meaux-Paris qui met fin au conflit albigeois. Parallèlement, elle relaie l'œuvre réformatrice de Bernard de Clairvaux et fonde les abbayes de Royaumont (1228) et de Maubuisson (1236).
Une fois Louis IX intronisé, elle ne disparaît pas de la sphère du pouvoir et assume la totalité des fonctions du roi,  son fils lors de l'absence de celui-ci quand il part en croisade
Elle installe en 1251 dans l’Abbaye de Juilly un orphelinat pour les enfants de chevaliers morts en croisade.
Epuisée, elle est confrontée à la révolte des pastoureaux, avant de s'éteindre à Melun en 1252, à l’âge de 64 ans, loin de son fils, toujours prisonnier des musulmans.
Anecdote : Aussi célèbre par sa beauté que par sa sagesse, on raconte qu'elle inspira une vive passion à Thibaut de Champagne, qui la seconde dans sa politique et la chante dans ses vers.
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
Terminons cet article avec ce joli bégonia pour que votre journée soit agréable.

Au plaisir de vous lire, à bientôt. ♥
 
Partager cet article
Repost0
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 04:55
Continuons notre découverte des statues de femmes photographiées dans le jardin du Luxembourg (à Paris)
Pour débuter cet article, parterre de fleurs pris autour des serres du Sénat
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net

Anne de Beaujeu régente de France 1460/1522
Anne de France dite Dame de Beaujeu
Statue en marbre
par Jacques Edouard Gatteaux. qui a coûté 12000f en mars 1844

Née à Genappe dans le Brabant en 1460, morte à Chantelle en 1522, Anne de France est la fille aînée du futur Louis XI et de Charlotte de Savoie.
Elle est mariée à l’âge de quatorze ans à Pierre de Bourbon, seigneur de Beaujeu frère cadet du duc de Bourbon. Son époux a vingt deux ans de plus qu’elle !
Sur sont lit de mort, le 30 août 1483, Louis XI confie la tutelle de Charles VIII et le gouvernement à sa fille Anne de Beaujeu. Pour expliquer ce choix le roi dit qu’il confie le royaume « à la moins folle femme du monde ».

Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
A peine le roi mort, Le duc d'Orléans revendique le gouvernement avec l'appui de certains princes. Il faut savoir que Charles VIII est âgé de treize ans et que conformément à l’édit de majorité de 1374, il peut gouverner seul assisté d’un Conseil. Ce que veulent en fait les opposants : tenir ce conseil.
Anne de Beaujeu décide de composer, elle réunit les Grands du royaume au château d’Amboise. Avec le soutien de la reine mère Charlotte de Savoie, les princes revendiquent le droit de siéger et de nommer le Conseil. La régente cherche à les amadouer en leur octroyant des titres et pensions.
Ne voulant pas en rester là, Louis d’Orléans en appelle aux Etats Généraux. Anne de Beaujeu les convoque non pas pour faire plaisir au duc mais pour asseoir son pouvoir face au princes. Elle octroie des délégués aux trois ordres noblesse, église et « estat commun », qui, pour la première fois, est nommé « tiers état ». Toutes les provinces du royaume sont représentées, et les trois ordres élisent en commun leurs députés.
Anne de Beaujeu va faire tout ce qui est en son pouvoir pour les gagner à sa cause. Le duc d’Orléans trop sûr de lui ne fait que parader. Il indispose pas mal de monde avec l’étalage de sa fortune et de sa légèreté.
Les députés décident de s’en remettre à la sagesse du roi, c’est à dire à la Régente.
Le duc d’Orléans espère encore récupérer la garde de Charles VIII, mais, une fois encore il est débouté par les députés des Etats Généraux.
Soutenu par la noblesse bretonne il entre en révolte et est fait prisonnier à l’issue de la « Guerre folle » en 1488.
Dans un même temps, Anne de Beaujeu doit faire face à l’agitation des grands féodaux du sud-ouest du royaume qui vont être très rapidemnt mis au pas par cette femme énergique
Anne de Beaujeu agrandit le royaume en réglant la succession de Bretagne.
C’est la première étape du rattachement de la Bretagne à la couronne de France.
Charles VIII se lasse de la tutelle de sa soeur. Il libère de son propre chef le duc Louis d’Orléans, lui rend son domaine de l’Orléanais et lui donne le gouvernement de Normandie.
Mise au pied du mur, la dame de Beaujeu se retire discrètement. Quand Pierre de Beaujeu meurt en 1503, Anne continue d’administrer les terres des Bourbons, s’opposant aux empiétements royaux.
Anne de Beaujeu, bien que très jeune, elle avait vingt-trois ans à la mort de Louis XI, fut un excellent administrateur.



Valentine de Milan duchesse d'Orléans 1368/1408
Statue en marbre par Victor Huguenin (1802-1860)
 pour la somme de 12000f en 1843.
Valentine Visconti, née en 1368 à Milan, morte le 4 décembre 1408 à Blois, est une princesse italienne, fille de Jean Galéas Visconti (1351-1402), seigneur puis duc de Milan, et d'Isabelle de France (1348-1372), qui devint par son mariage duchesse d'Orléans.
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
Valentine Visconti épouse le 17 août 1389, Louis de France (1372 † 1407), duc d'Orléans, fils du roi de France Charles V. De cette union féconde, naissent dix enfantss d'Orléans (1394-1465), duc d'Orléans, père de Louis XII.
Anecdotes :
En raison des intrigues à la cour de Charles VI et de l'inimitié de la reine, Isabeau de Bavière, Valentine dut quitter Paris et partir en exil à Saint-Pol. Des rumeurs à l'époque faisaient état d’une liaison entre la reine Isabeau et son époux. Elle est aussi la mère de l'un des plus célèbres poètes Charles d'Orléans. Valentine dont le mari a été assassiné en 1407, par son cousin et rival politique Jean Ier de Bourgogne, lui survécut un peu plus d'un an. Valentine mourut, âgée de 40 ans, au château de Blois.


Laure de Noves
1307/1348. Personnage de la Provence
elle aurait été l'inspiratrice et la muse de Francesco Pétrarca dit Petrarque.

Statue en marbre d'Auguste Louis Marie Ottin
pour la somme de 12000f en 1846

Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
L'histoire de LAURE et de PETRARQUE est une page de notre patrimoine qui a maintes reprises a été chantée, jouée, écrite ; aussi n'allons nous pas la redévelopper. La belle, fragile et chaste LAURE disparait provoquant dans le coeur du poête des "canzones" une indélébile et permanente blessure d'où s'écoulera semblable à une encre inépuisable, la source intarissable de son immense talent.
La cause de sa disparition n'est pas établie de façon indubitable, mais la plupart des historiens penchent pour la peste, car en effet, cette année-là, AVIGNON connut l'épidémie la plus meurtière de son histoire.
Parmi les personnes qui assistèrent à l'agonie de LAURE, aucune ne signala un quelconque des signes pourtant reconnaissables de cette effroyable faucheuse de vie. PETRARQUE est informé de la terrible nouvelle par son ami et fidèle disciple Louis SOCRATE, qui ne lui fit à ce sujet aucun commentaire. C'est pourquoi devant cette totale absence de témoignages qui pourrait indiquer qu'elle fut victime de la "MORT NOIRE", certains pensent qu'elle succomba plutôt de consomption, faisant suite à une phtisie, cette sorte de tuberculose pulmonaire qui aurait peut-être été occasionnée par l'épuisement dû à ses onze accouchements, elle n'était âgée que de 38 ans.
Pour tout dire, j'ai pas bien compris de qui elle était la femme.

Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
Petits pompoms de fleurs colorées pour conclure cet article.

Juste pour mémoire : tout ce qui est écrit en marron est trouvé sur le net.

Je vous souhaite à toutes et tous une bonne journée.

Au plaisir de vous lire ♥
Partager cet article
Repost0
16 octobre 2008 4 16 /10 /octobre /2008 04:55
Après tous les ors du Sénat, je vous propose d'aller dans le jardin du Luxembourg nous aéré un peu et le découvrir.
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.netJe pense que ces jolies fleurs sont des reine-marguerite,
à votre avis les spécialistes?
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.netFemme aux pommes, en bronze
par Jean Terzieff (1894-1978)
Jean Terzieff, sculpteur d'origine russe, vient en France en 1919 suivre les cours de l'Ecole des Beaux-Arts de Paris. Il y est successivement l'élève d'Antoine Bourdelle et d'Ossip Zadkine.

Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.netVue sur le Sénat, avec au centre de la pelouse une statue de...
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.netla belle Diane chasseresse.
*
La fontaine de Médicis
cette fontaine est l’élément décoratif le plus important du Jardin du Luxembourg.
C’est la reine Marie de Médicis, alors veuve d’Henri IV, qui demanda en 1630, à l’ingénieur florentin Thomas Francine de lui réaliser une composition appelée « la grotte du Luxemboug ». (Salomon de Brosse fut l’architecte du palais du Luxembourg, et non de la grotte). Au cours des siècles, cette grotte va connaître de nombreuses transformations et même un déplacement. Jean-François Chalgrin la fait restaurer.
Il demande aux sculpteurs Duret, Ramey et Talamona de restaurer les figures fluviales très abimées.
Il transforme la grotte en fontaine et ajoute une petite Vénus dans la niche principale. Les armoiries de Marie de Médicis et Henri IV furent retirées.

Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
Elle voulait retrouver l’atmosphère des jardins de son enfance,les jardins de Boboli à Florence.
La seconde transformation viendra en 1850. Alphonse de Gisors sépare la fontaine des constructions atenantes et agrandit le bassin. Au début des années 1860, le percement de la rue de Médicis inscrit dans les grands travaux du préfet de la Seine, le baron Haussmann nécessitait la destruction d’une partie des dépendances du Sénat et le déplacement de la fontaine Médicis.

Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.netCe percement au détriment du Luxembourg souleva de nombreuses protestations, des pétitions qui ajournèrent les travaux jusqu’en 1861.
La fontaine fut déplacée en 1861. Démontée pierre par pierre, rapprochée du palais d’à peu près trente mètres, elle fut de nouveau réaménagée. Alphonse de Gisors restitua les armes de France et des Médicis, il créa une véritable allée d’eau de cinquante mètres, bordée d’une allée de platanes.
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.netSur la façade il fit déposer un bas-relief exécuté par Achille Valois (1785-1862) qui provenait de la fontaine de la rue du Regard.Le percement de la rue de Rennes prévu par le baron Haussmann, avait nécessité sa destruction et la ville de Paris fit don du bas-relief au Sénat. La nouvelle façade se termine par une demi-coupole et un fronton sur lequel sont couchées deux jolies naïades sculptées par le sculpteur Klagmann ( 1810-1867).
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.netLa niche centrale représente le cyclope Polyphème voulant écraser Acis et Galatée sous un rocher,sculptés par Auguste Louis Ottin (1811-1890), Pan et Diane de part et d’autre, assistent au drame.
Cette superbe fontaine est l’endroit le plus romantique de ce jardin du Luxembourg.

Renseignements pris sur le web
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.netJe pense que cette fleur en train de s'ouvrir est un zinnia (peut-être).

Je vous souhaite à toutes et tous qui venez de passer un inbstant dans mon petit monde un très bonne journée.

Au plaisir de vous lire. ♥
       
Partager cet article
Repost0
14 octobre 2008 2 14 /10 /octobre /2008 04:55
J'espère que cette nouvelle série sur des femmes célèbres vous plait autant que le plaisir que j'ai eu à les photographier et faire des recherches sur le net, car certaines je pense vous seront inconnues.
Marie de Médicis (1573/1642), reine de France.
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
C'est cette reine qui fit construire le palais du Luxembourg aujourd'hui : le Sénat.
Marie de Médicis, fille du Grand-Duc de Toscane, est née à Florence en 1573 ; elle est morte à Cologne, en Allemagne, en 1642. Elle devient reine de France par son mariage, en 1600, avec Henri IV avec lequel elle aura six enfants. Après l'assassinat de son mari, elle assume la régence en attendant que son fils, Louis XIII, soit en âge de régner seul.
Dévote et subissant l'influence de Concini, elle tente un rapprochement avec l'Espagne que son mari avait combattue, mais elle se heurte aux états généraux de 1614. En 1617, Louis XIII se débarrasse de Concini et fait enfermer sa mère ; mais celle-ci réussit à s'évader et entreprend de combattre son fils, avec lequel elle finit par se réconcilier ; mais Richelieu fait échouer toutes ses intrigues ; en 1630, obligée de s'enfuir, elle commence à mener une vie errante qui se terminera à Cologne.

Marguerite d'Angoulème (1498/1549) reine de Navarre
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
Marguerite d'Angoulême, née en 1498, soeur de François 1er deviendra à 35 ans reine de Navarre après son mariage avec Henri II de Navarre. Elle est la mère de Jeanne d'Albret et la grand-mère de Henri de Navarre qui sera roi de France sous le titre de Henri IV.
Poète et presque femme d'état, audacieuse, cultivée, charmeuse, en un mot une maîtresse-femme.
Le poète Clément Marot a dit mieux : "Corps féminin, coeur d'homme et tête d'ange"
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
Elle tiendra sa cour successivement à Mont-de-Marsan, Navarrens, Casteljaloux, Auch, Nérac et Pau. Celle qui avait été, à maintes reprises, reçue par Léonard de Vinci, amena dans ce rude pays Gascon la douceur Angevine de la Renaissance. Elle a laissé un recueil de nouvelles écrit à Cauterets : l'Heptaméron *, sur le modèle du Décaméron, et des poésies (les Marguerites de la Marguerite des princesses). Amie des lettres, des sciences et des arts, protectrice des persécutés, proscrits et autres victimes de la Sorbonne, du Parlement et de l'intolérance de l'époque, la reine de Navarre vit arriver auprès d'elle les plus grands esprits de son temps.
Alors vous connaissiez tout cela? moi, presque pas, juste un peu sur Marie de Médicis. Ces statues me permettent d'en savoir un peu plus sur ces femmes qui ont peuplé notre passé historique et où je pense qu'elles ont assumé un très grand role.

A très bientôt et au plaisir de vous lire ♥
Partager cet article
Repost0
12 octobre 2008 7 12 /10 /octobre /2008 04:55

Revenons un peu dans ce palais du Luxembourg devenu le Sénat, pour peut-être réussir à en finir la visite.
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
un merveilleux sabot de vénus pour commencer la visite.
*
Voici la < Salle du livre d'Or >
registres authentiques de transcription des actes d'état civil des Pairs de France.    
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
La salle du Livre d'Or au Palais du Luxembourg, actuel Sénat, a été aménagée en 1816 par l'architecte Baraguey dans une pièce voûtée du rez-de-chaussée du bâtiment. Ce magnifique ensemble de boiseries peintes et dorées est en réalité un assemblage composite des plus beaux éléments récupérés des appartements de Marie de Médicis au Luxembourg et d'Anne d'Autriche au Louvre, éléments recomposés et complétés pour parvenir à un décor unifié. La restauration de cette salle a été confiée par l'administration du Sénat au Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France (C. 2 R. M. F.) entre 1997 et 1999. renseignement pris sur le web.
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
plafond, murs, pilastres sont ruisselant d'or et de médaillons peints
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
Dans le miroir vous apercevez la pièce qui n'est pas très grande, et pas très facile à photographier, le miroir est une bonne solution quand la place est limitée.
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
Le buste de la reine Marie de Médicis fondu par Ducel en 1859
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
Vous avez le plafond pratiquement en entier.
Vous dire aussi qu'avec ce ruissellemnt doré, j'ai loupé quelques photos, celles qui restent donnent quand même un bon aperçu de cette pièce.

Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
un magnifique sabot... pour le plaisir des yeux, maintenant passons dans l'escalier et...admirer
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
cette jolie statue vue de dos...
Le panneau sculpté à gauche vous le verrez en entier un peu plus bas

Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
et de face.
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
Voici le panneau en entier que vous apercevez dans l'escalier et "vue de dos"
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
Entre deux passages cete peinture de Jean Honoré Fragonard (1732/1806)
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
Joli nu dans un couloir.
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
Encore un joli sabot de vénus pour clore cet article.


Merci à vous de m'avoir suivie dans cette visite, qui nous a montré une partie du patrimoine qui nous appartient ... un tout petit peu.

Merci de votre passage, au plaisir de vous lire ♥          
Partager cet article
Repost0
11 octobre 2008 6 11 /10 /octobre /2008 04:55
Dans le jardin du Luxembourg, se trouve de belles statues de femmes que je vous présenterai au fil de quelques articles.

Aujourd'hui faisons connaissance avec :

Marguerite d'Anjou, reine d'Angleterre
(1429 - 1482)
Matériaux : Pierre
Date : 1895
Artiste : F. Taluet
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net"Si vous ne respectez pas une Reine proscrite, respectez une mère malheureuse" (inscription du socle)
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
Fille du "bon roi René" d'Anjou, mariée à Henri VI, roi d'Angleterre.
(rectification du 17/03/2012, c'est bien Henri VI et non Henri IV commpe je l'avais dit) Merci à Monsieur Frédéric Lopez qui m'a signalé cette erreur.
Son fils Edouard fut assassiné lors de la guerre des Deux Roses et elle-même fut emprisonnée durant 4 ans à la Tour de Londres.
Cette princesse française, née en 1429 à Pont-à-Mousson, morte en 1482, était fille de René Ier d'Anjou, roi de Naples, duc d'Anjou, de Bar, de Lorraine et comte de Provence, et d'Isabelle, duchesse de Lorraine.
Elle épousa Henri VI (1421 † 1471), roi d'Angleterre. Elle joua un grand rôle politique et militaire dans la Guerre des Deux-Roses. Elle combattit sans relache son ennemi Richard, duc d'York, et essaya sans succès de faire monter sur le trône son fils Édouard (1453 † 1471), prince de Galles. Elle fut emprisonnée au château de Wallingford. Finalement elle sera éxilée en France.
Elle est la fondatrice de Queens' College (Cambridge).
(renseignements trouvés sur le net)

A toutes et tous, je vous souhaite une tès bonne journée.

Merci de votre visite, au plaisir de vous lire ♥


Partager cet article
Repost0
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 04:55
J'espère que vous n'êtse pas lassé de me suivre dans cette visite du Séna car nous y retournons pour y voir plusieurs pièces.
*
La galerie des bustes
Aménagée par Alphonse de Gisors à la place de la bibliothèque créée par Chalgrin, le long de la salle des Conférences, à proximité de la salle des Séances, cette galerie est ornée de pilastres blancs et or. Des bustes d'anciens sénateurs et d'hommes politiques du XIXe siècle y sont réunis. Cette galerie relie la salle des Conférences à l'hémicycle. C'est elle qu'emprunte le Président lors de l'ouverture solennelle de la première séance de la journée.
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
*
maintenant passons dans le salon Victor Hugo.
A proximité de la salle des Séances, ce salon est un lieu idéal pour les sénateurs qui souhaitent s'isoler pour écrire ou pour recevoir des visiteurs. Anciennement salon dit " de l'Empereur Napoléon III ", cette pièce est dédiée à Victor Hugo depuis 1889.
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
Le buste de Victor Hugo parmi les ors de cette cheminée. Ce buste sculpté par Mercié en 1889. Victor Hugo était pair de France de 1845 à 1848 et sénateur de la IIIe république de 1876 à sa mort le 28 mai 1885
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
cette porte est très chargée mais très belle.
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
Voici le trône où siégeait Napoléon 1er, lorsqu'il présidait les séances du Sénat conservateur. Ce trône a été en 1804réalisé par l'ébeniste Jacob Desmalier. Il est en bois doré garni de velours rouge et de broderies d'or. Un dais porté par six victoire en platre doré surmontait ce trône.
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
Au plafond une peinture de Georges d'Espagnat 1870/1950 :
<le génie des arts veille sur le peuple de France 1937.>
*
Je vous ai déjà montré la salle des conférences que nous n'avons pu visiter car le dépouillement d'une élection y avait lieu. Mais de l'endroit ou je me trouvais j'ai pu prendre ces détail du plafond.
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net

*
Nous passons dans l'annexe de la bibliothèque
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
La galerie Est du Palais, depuis la fin du XIXè siècle annexe de la bibliothèque, conserve 70 000 ouvrages et une partie du fonds documentaire du Sénat. Elle a accueilli, en 1750, le premier musée public consacré à la peinture. Fermé à la fin du XVIIIe siècle, ce musée ouvre de nouveau sous le Sénat conservateur pour y exposer les toiles de Rubens qui avaient quitté le Palais lorsque celui-ci avait été donné au Comte de Provence par son frère Louis XVI
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.netRegardez les dates des journaux, ils ne sont pas d'hier.
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
La voute est ornée d'une série inestimable de peintures, les douze dignes du zodiaque de Jacob Jordaens 1593/1678, considéré comme le meilleur éléve de Rubens. Ces peintures ont été acquise par le Sénat en 1803.
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
Le journal officiel doit être précieux car vitrine fermée à clé.

Visiteurs du jour, je vous souhaite une bonne journée.

A bientôt de vous lire, pour vous rendre visite ♥

            
Partager cet article
Repost0
6 octobre 2008 1 06 /10 /octobre /2008 04:55


Nous continuons cette visite par une belle orchidée prise dans les serres.
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
Voici la fameuse salle des séances ou se tiennent les assemblées.
Cette salles est constituée par deux hémicycles opposés, elle fut édifiée de 1836 à 1841, Le cul-de-four de l'hémicycle présidentielle est supporté par huit colonnes de stuc entre lesquelles sont placées sept statues de grands législateurs.
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net

Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
Voici le coté gauche, tout au fond la statue de CharlemagneImage hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
et le coté droit avec la statue de Saint-Louis
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
Voici l'hémicycle présidentielle.
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
un huissier et son costume traditionnel
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
Si vous désirez assister à une séance, vous serez dans ces tribunesImage hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
un détail de la boiserie en chêne qui cerne cette salle, sculptée par Klagmann, Elshöcht et de Triqueti.
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
détail du plafond.
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
le tout est très richement décoré
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
Buste d'un maréchal d'empire sur un mur, il y en quatre : Masséna, Lannes, Mortier et Gouvion-Saint-Cyr.
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
Nou terminons avec cette belle orchidées.

Très bonne journée a vous qui passer dans mon petit monde.
J'espère que vous avez appréciez la visite...

Au plaisir de vous lire ♥
       

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2008 6 04 /10 /octobre /2008 04:55
Journée du patrimoine
Quelques orchidées de la serre du Sénat.
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net

Nous passons maintenant dans la magnifique bibliothèque du Sénat qui comporte plus de 450000 ouvrages, cette bibliothèque est réservée aux sénateurs et à leurs collaborateurs
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
Amusant de voir le tableau et la salle en même temps.
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
J'ai rit en imaginant les sénateurs dont l'âge moyen est de 67 ans, grimper allègrement les échelles pour chercher les documents ou alors assis aux tables de lecture et regardant la bibliothèquaire jeune si possible grimper l'échelle. (je sais pas sérieuse la petite Lili)

Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
Pour ne pas déparer des pièces que nous venons de visiter, le plafond de cette salle est lui aussi richement décoré avec des peintures de Louis Antoine Riesener et de Camille Roqueplan. Ces oeuvres ont été réalisées à la fin de la première moitié du XIXe siècle.
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
Comme vous le voyez, je n'étais pas toute seule
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net

Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
Je pense que c'est aussi un sabot de Vénus.
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
Ces livres ne datent pas d'hier.
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
c'est vraiment du sol au plafond qu'il y a de la lecture.
     Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net     
J'aime beaucoup la couleur de ces orchidées et vous?

Que votre journée soit agréable et plaisante.
Au plaisir de vous lire ♥

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de LilyFlore
  • : Dans ce nouveau blog, je vous présenterai toujours des fleurs, des photos d'un peu de tout avec des explications des lieux visités, pour rendre votre visite attrayante.
  • Contact

Profil

  • LilyFlore♥
  • J'aime regarder autour de moi la vie en marche et l'immortaliser dans un clic, que je vous offre à travers mes modestes contributions dans ce blog.
  • J'aime regarder autour de moi la vie en marche et l'immortaliser dans un clic, que je vous offre à travers mes modestes contributions dans ce blog.

Mon Grenier

♥♥♥♥♥

bougie de l’amitié  Cette lumière est celle qui guidera tous ceux qui cherchent le chemin de la paix, de l'amour et de la sérénité. Ainsi, elle voyagera d'un endroit à l'autre et illuminera le monde avec espoir.
Elle a déjà parcouru bien des distances pour se rendre jusqu'ici.
Permettez-lui de continuer son périple et de répandre son message d'amour.

Articles Récents

  • Lily la courageuse.
    Chers amis et amies de Lily. Elle disait : Demain sera un autre jour et j'irai mieux...je le veux (lol) Vos réactions sur le profil facebook de Lily nous ont toutes touché. Il faut dire que notre amie, pour certains elle aura été une confidente, avait...
  • Des nouvelles de Liliane
    Bonjour à toutes et tous. Certains d'entre vous, je pense à Tatiana, me connaissent sous mon pseudo AFRICANTAL. Depuis la mort de ma femme en février 2014 je ne me suis pas manifesté, ou très peu, sur mon blog. Je vis dans le cantal mon département d'origine....
  • 562-Tregastel et ses rochers de granit rose, en Bretagne 1/?
    Bonjour à toutes et tous. Le ciel gris actuel et le froid me donne de grosses envies de vacances, de soleil, de revoir la mer, seul endroit ou je peux encore marcher un peu. Que diriez vous de me suivre en Bretagne à Tregastel, petite ville balnéaire...
  • 561 - lumière dorée 2016
    2016 Bonne année Flamme dorée, brillante dans la nuit, répands tes ondes de chaleur, de tendresse, de joie et de sérénité sur tous les jours de cette nouvelle année, ainsi que le bonheur et dame santé vous accompagne pour faire de 2016 une année joyeuse,...
  • 560 - Bon Noël 2015
    Bonsoir à toutes et tous. Je vous souhaite un très bon et joyeux Noël dans la joie des enfants et le bonheur de la famille. J'en profite pour vous mettre mon dernier look Cette année sera sans notre belle fille qui est partie avec les petites passer Noël...
  • 559-les ombres chinoises
    Un matin d'octobre le soleil et l'arbre devant ma chambre ont illuminé le mur d'ombres chinoises qui m'ont inspiré ces quelques mots et ces 2 photos réussies, car il y a eu des ratés. L'ombre de l'arbre bouge en permanence et pas évident de prendre une...
  • 558 - mes roses de la Saint-Valentin
    Bonjour ou bonsoir à toutes et tous. Ce 14 février 2015 j'étais couchée et malade à ne pas tenir debout, aussi grâce à l'apn, j'ai pu profiter de mon magnifique bouquet de roses offert par mon mari. Pas de chance maintenant je suis très malade le week...
  • 557- nouvelle activité pour une malade, le coloriage
    Bonjour à toutes et tous. Toujours présente, et maintenant dans les harmonies de couleurs. Notre fille m'a offert fin décembre un album de coloriage pour adulte, car elle en avait un qui était superbe avec des dessins façon cachemire. Si bien que maintenant...
  • 556 - Fin de la visite de l'abbaye de Beauport (3/3)
    Bonjour et/ou bonsoir à toutes et tous. Désolée de reprendre avec du retard cette visite mais ma santé me joue quelques tours assez désagréables à subir, mais pas d'inquiétude je garde comme objectif la guérison et le mental se maintient avec force. Je...
  • 555- Suite de l'abbaye de Beauport, Bretagne (2/?)
    Bonjour, que pensez-vous de continuer la découverte de cette abbaye de Beauport, située en Bretagne dans les cotes d'Armor. La suite des renseignements sur cette abbaye viennent de vikipedia, le début des renseignements se trouve sur l'article précedent....